Passionné(e) de bricolage comme vous l’êtes, vous avez mis un point d’honneur à vous retrousser les manches pour vous lancer corps et âme dans vos travaux de décoration. Et pourtant, la pose du papier peint suscite encore quelques interrogations…

Mélanger la pâte, faire correspondre le motif, ne pas couvrir l’interrupteur… Voilà qui vous semble bien trop stressant ! Mais vous avez envie d’apprendre, et vos recherches vous ont conduits précisément ici. Quelle chance ! Parcourez nos conseils et devenez en un rien de temps le roi ou la reine de la pose de papier peint. De quoi regrettez de ne pas vous y être mis(e) plus tôt ! 

 

Le matériel

Un rouleau de papier peint, ce sera un bon début ! Pour vous assurer de prévoir la quantité suffisante, vous mesurerez la largeur et la hauteur de tous vos murs, puis utiliserez un calculateur en ligne de papier peint. Votre papier peint vous fournira de son côté une mine d’informations, concernant notamment la répétition du motif et la manière dont les rouleaux se fondront les uns dans les autres.

Pour votre projet de décoration, vous prévoirez également :

  • De la colle à papier peint. Ne vous embêtez pas à mélanger la vôtre ! Utilisez une colle à papier peint prête à l’emploi, vendue dans un pot refermable pour vous faire gagner du temps et éviter le gaspillage.
  • Un pinceau d’application. Choisissez-en un avec une poignée au milieu, plus facile à insérer dans les pots de pâte préfabriqués.
Le matériel
Le matériel

 

  • Un fil à plomb de tapissier. Proposé dans les magasins de bricolage. Un excellent investissement si vous prévoyez de poser une grande quantité de papier peint. Dans le cas contraire, certaines applications de mesure gratuites vous offriront un excellent degré de précision.
  • Un couteau tranchant ou une lame à pression et une paire de ciseaux. L’utilisation du couteau est plus facile, mais les ciseaux sont idéaux pour les morceaux de papier peint récalcitrants, détrempés par la colle notamment. Vous aurez également besoin des ciseaux pour couper le papier du rouleau.
  • Un ruban à mesurer et un crayon.
  • Quelques chiffons propres. Pour lisser le papier peint sur le mur.

  • Une table à tapisser. Pour travailler plus confortablement.

 

Avant de débuter

Assurez-vous que tous vos murs soient propres et secs. Si certaines zones présentent une certaine humidité ou autre, vous veillerez à résoudre ces problèmes avant de poser le papier peint.

Retirez également tous les clous, crochets ou vis avec des pinces. Vous reboucherez les grands trous avec un mastic (tubes prêts à l’emploi vendus dans les magasins de bricolage) et poncerez le tout avant d’appliquer le papier peint afin que celui-ci ne gondole pas.

 

Je me lance

Et c’est parti. Vous choisirez une zone de mur « facile » (sans interrupteur ni prise) pour commencer. Si possible, une zone derrière un buffet par exemple, le temps de vous faire la main. Peu importera alors que vos premières bandes de papier peint ne soient pas très droites… Et cela sera très certainement le cas !

Mesurez la longueur du mur à tapisser, puis ajoutez environ 20 cm à la mesure (de quoi laisser une marge en haut et en bas pour anticiper les murs bancals ou les mesures imprécises). Déroulez votre papier sur la table d’encollage puis, à l’aide d’un mètre ruban et d’un crayon, faites une marque au dos du papier à l’endroit où il vous faudra le découper. Découpez ainsi votre première bande.

À l’aide de votre fil à plomb, tracez une ligne verticale droite sur le mur, près du bord de votre première bande. Utilisez cette ligne verticale marquée comme guide lors de l’application du papier pour vous assurer de mettre le premier rouleau droit. Ne vous fiez pas aux cadres de porte ou au plafond ni aux plinthes, car le plus souvent ceux-ci seront légèrement inclinés !

 

Je pose la première bande

Et voilà la partie délicate ! La règle d’or ici : coller le mur, et non le papier peint sans quoi la pose devient un véritable cauchemar !  Alors on applique au mur une généreuse couche de colle, puis l’on colle morceau par morceau sa bande de papier.

Je pose la première bande
Je pose la première bande

Appliquez-la sur le haut du mur, puis lissez-la doucement du milieu jusqu’aux bords à l’aide de légers mouvements avec un chiffon propre. Si cela ne marche pas du premier coup, pas de panique. Vous n’avez pas réussi à fabriquer votre lit à baldaquin du premier coup ! Soufflez un coup, retirez doucement, la bande puis appliquez-la à nouveau. Vous utiliserez à chaque fois votre chiffon pour lisser les bords.

Vous insisterez particulièrement à la jointure entre le mur et la plinthe au sol, ou le mur et le plafond afin de marquer le repère de l’endroit où vous couperez l’excédent.

 

Je découpe l’excédant de papier peint

Celui-ci pourra être coupé à main levée le long de la ligne, ou aidé de la jointure précédemment mentionnée. L’essentiel ici étant de prendre son temps. Pas question de couper plus de papier que nécessaire alors que votre jolie maison commence à prendre forme ! 

 

Je pose la seconde bande

La pose de la deuxième bande s’avère plus délicate que la première car il s’agit de faire correspondre le motif. Cela sera plus ou moins fastidieux selon le type de motif de papier peint que vous aurez choisi, comme un motif à fleurs par exemple. Et pourra entraîner plus ou moins de gaspillage.

Prenez le rouleau et déroulez-le lentement contre votre première bande jusqu’à ce que les motifs se rencontrent. Comme la première fois, vous laisserez un peu d’excédent en haut et en bas, en guise de marge de manœuvre.

 

Je pose la seconde bande
Je pose la seconde bande

Ne laissez dans tous les cas pas vos papiers se chevaucher. Votre papier aurait l’air de se soulever contre le mur. Placez le bord de manière à ce qu’il rencontre l’autre, puis faites doucement glisser le papier peint de haut en bas jusqu’à ce que les motifs se rejoignent. Frottez ensuite doucement votre papier vers le bas avec votre chiffon, pour bien le positionner. Voilà votre mur joliment décoré !

 

Comment bien tapisser les coins ?

L’astuce avec les coins, c’est de se concentrer sur mur, puis sur l’autre. Faites correspondre le motif, puis frottez doucement avec votre chiffon pour que votre papier adhère correctement au coin. N’exercez pas trop de pression, car il ne faudrait pas que votre papier se froisse !
À l’aide de vos ciseaux, faites une incision dans le papier en haut, à l’endroit où les coins rencontrent le plafond. Cela vous aidera à plier le papier sur le deuxième mur. Vous réaliserez une autre coupe au bas de la bande, à l’endroit où le papier rencontre le coin de la plinthe, puis vous vous concentrerez sur le lissage du papier du coin vers l’extérieur. 

 

Les zones délicates

Votre bête noire ici  ? Les interrupteurs et les prises de courant !

Vous collerez votre bande de papier peint comme précédemment, sans trop la lisser. Sentez où votre prise ou votre interrupteur repose sous le papier, puis faites un petit trou avec vos ciseaux. Coupez délicatement le papier, en partant du centre de la prise vers les bords, jusqu’à ce que vous puissiez l’appuyer contre le mur et que la prise ou l’interrupteur soit complètement exposé. Coupez délicatement le papier, en partant du centre de la prise vers les bords, jusqu’à ce que vous puissiez l’appuyer contre le mur et que la prise ou l’interrupteur soit complètement exposé. À l’aide de votre chiffon, lissez délicatement le papier autour des bords, puis effectuez les coupes finales avec votre couteau de coupe.

Les zones délicates
Les zones délicates

Lissez le reste de la bande vers le bas. Ouf, votre tapisserie ne font empêchera pas d’installer une jolie lampe dans votre salon, ou divers appareils électriques dans la salle de bain !

 

Comment corriger une erreur ?

Pas question de paniquer en cas d’erreur. Rien n’est irréparable. Les erreurs seront la plupart du temps facilement rectifiées… Ou ne se verront même pas ! 

L’erreur la plus courante sera probablement de couper trop de papier en retirant l’excès. Vous reprendrez alors simplement votre bande, vous la collerez en évitant les chevauchements, puis la recouperez. Mettez un peu de colle sur votre doigt et frottez-la sur la jointure. Cela sera beaucoup moins visible une fois la pâte sèche !

Les bulles d’air seront quant à elles évitées en lissant soigneusement votre papier avec votre chiffon. S’il y en a beaucoup, décollez doucement la tapisserie du mur sans la retirer complètement, puis lissez les bulles vers le bord de chaque bande. Chacune devrait s’étirer correctement en séchant.

Si vous n’avez pas mis assez de colle sur les bords du papier et les bords tombent, remettez un peu de colle sur le bout de votre doigt, soulevez doucement le bord, puis passez votre doigt de haut en bas sur le bord du papier. Lissez à nouveau le papier avec votre chiffon.


Et vous y êtes ! Couper, coller, lisser, vous avez pris le coup de main et pourrez désormais inclure le papier peint à toutes vos inspirations. Complétez le tout avec des meubles soigneusement choisis, une grande table à manger, ou des accessoires en laiton pour parfaire votre décoration de rêve !

Rate this post
Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *