Repeindre son mobilier ? Voilà qui vous coûtera du temps et nécessitera quelques efforts de votre part, mais quel résultat ! Pour ces vieux meubles qui n’ont plus leur place dans votre décoration moderne, ou cette quête de la console parfaite qui semble ne jamais être satisfaite… Repeindre votre mobilier sera la promesse de concevoir quelque chose de 100% sur-mesure tout en évitant une fin de vie prématurée à ces pièces qui vous accompagnent depuis tant d’années.

Alors à vous les couleurs, les pinceaux, et les conseils ! Aucune rénovation, même la plus basique, ne pourra être faite au hasard.

 

Le matériel

Et bien, par quoi est-ce qu’on commence ? Vous avez jeté votre dévolu sur cette ancienne commode en bois et vous voilà, pot de peinture à la main, impatiente(e) de surprendre votre petite famille. Halte là ! 

La première couche devra attendre. Loin des techniques les plus élaborées, les projets même les plus simples nécessiteront un peu de préparation. Ce qui vous amènera à rassembler quelques outils : 

  • Un savon doux ou un peu de savon à l’huile.
  • Du papier de verre, grain moyen à fin.
  • Un pot de sous-couche adapté. Votre commode sera ici en bois véritable, et non pas en stratifié. 
  • Un chiffon doux, ou une lingette microfibre.
  • La peinture de votre choix.
  • Le ou les pinceaux de votre choix. Vous pourrez, si besoin, avoir recours à un pulvérisateur de peinture.
  • Un rouleau de mousse.
  • Une huile pour la finition.

La préparation

Avant la peinture proprement dite, il faut chouchouter votre meuble ! Impossible d’imaginer un rendu durable sans cela. Le temps gagné au cours de votre projet serait rapidement perdu au premier recoin de peinture écaillée.

La préparation
La préparation

Aussi, avant toute chose, on nettoie à fond ! Voilà un bon dépoussiérage qui s’impose, en particulier si votre commode est restée dans un garage ou un espace de stockage poussiéreux. Insistez sur les éventuelles irrégularités.

Vous procéderez ensuite au savon à l’huile et à l’eau pour retirer les taches tenaces. Retirez si besoin tous les tiroirs de votre meuble, et travaillez séparément sur chacun.

 

Le ponçage

Place ensuite au ponçage ! Retirez les couches de peinture précédentes ou les finitions brillantes afin que la peinture puisse s’accrocher correctement. Un papier de verre à grain moyen devrait convenir. Vous passerez au grain fin si besoin, entre l’application de deux couches de peintures.

Le nettoyage
Le ponçage

Vous procéderez de la même manière en présence de fer forgé par exemple, ou d’une autre matière. L’étape pourra être passée si la surface est déjà lisse et nue.

 

La sous-couche

Nous y sommes ! Vos meubles ont été poncés, nettoyés et soigneusement séchés. L’heure est venue d’appliquer votre sous-couche.

Elle permettra à votre peinture de mieux adhérer à la surface et couvrira également les tâches ou les éventuelles décolorations du bois. Vous l’appliquerez au choix au pinceau, ou en spray. À noter que les produits à base d’huile sont tout à fait recommandés pour le mobilier en bois.

 

Le ponçage (encore !)

Un nouveau ponçage ? On dit oui !

À l’aide d’un papier de verre à grain fin cette fois, poncez légèrement votre meuble entre chaque couche de peinture. Cela vous aidera à obtenir une finition beaucoup plus professionnelle et uniforme. 

Assurez-vous d’enlever la poussière de ponçage à chaque fois à l’aide d’un chiffon propre.

 

La peinture 

Et nous y voilà. Votre commode en bois ne pourrait pas être plus prête. Côté choix de peinture, vous privilégierez autant que possible un produit à la finition brillante qui facilitera le nettoyage et évitera de mettre en évidence les éventuels défauts.

La peinture 
La peinture

Vous procéderez en couches fines, que vous laisserez sécher et poncerez délicatement avant d’appliquer la suivante ! 2 à 3 couches au total devraient suffire pour un rendu optimal. 

Quant au mode d’application, l’éventail est aussi vaste que celui des couleurs ! Entre le pinceau, l’aérosol (attention à sélectionner une marque de qualité) ou le pulvérisateur de peinture, c’est également le rouleau que vous pourrez envisager. Parfait pour faire disparaître les coups de pinceau visibles.

 

Les finitions

Passée l’application de  la dernière couche, c’est un long temps de séchage qui vous attend. Comptez environ une trentaine de jours pour que la peinture durcisse de manière optimale et forme d’elle-même la couche protectrice de votre meuble. Autrement, au bout de 24 heures, vous aurez recours à un produit protecteur qui constituera la finition et apportera la touche finale à votre projet de rénovation.

Vous miserez si possible sur une solution à base d’eau. Et éviterez au maximum tout produit à base de polyuréthane si vous avez fait le choix d’une couleur blanche ou très claire. Le polyuréthane tend à jaunir avec le temps. 

Acheter en ligne Commodes en Bois Naturel : Collection MURIA

Commode en bois naturel, collection MURIA.

On pense également à la cire, particulièrement nourrissante pour tous vos meubles en bois. Appliquez-là à l’aide d’un chiffon doux, laissez sécher 10 à 15 minutes puis polissez jusqu’à ce que la surface se mette à briller. Meubles télé, chiffonniers et tables à manger n’auront jamais eu un tel éclat ! 

La peinture a ce pouvoir incroyable de transformer n’importe quelle pièce du mobilier en un tout nouvel objet. Permettez à vos meubles de continuer leur histoire auprès de vous… En leur donnant simplement un nouveau visage ! 

 

Rate this post
Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *